Règlement intérieur

Introduction

Comme dans toute famille, l’école doit établir ses règles. Elles sont nécessairement complètes et détaillées, en raison de notre responsabilité juridique. L’essentiel est cependant le suivant : garder Dieu au premier plan, travailler dur, donner le meilleur de soi-même, essayer de s’aimer et de se respecter les uns les autres. Le respect de ces engagements est la garantie que tout ira bien pour vous. En acceptant une place au Collège pour leur fils, les parents conviennent que lui et eux sont liés par l’engagement de respecter ce règlement. La venue dans notre établissement traduit l’engagement de respecter son règlement, pour les garçons comme pour tout son personnel.

La scolarité

1. Un environnement harmonieux et propice à l’apprentissage : Tout comportement et agissement d’un élève ou groupe d’élèves qui contreviendrait à l’ordre et à l’équilibre de l’établissement est interdit. Tout acte dont on peut raisonnablement penser qu'il perturbe ou tend à perturber l’efficacité, le calme et la méthode des activités scolaires est interdit. Un tel comportement de trouble de l’ordre comprend, sans s’y limiter strictement à : a. L’insubordination. On entend par là le défi ouvert de l’autorité du Collège, ou le fait de ne pas obéir aux directives d'un membre du personnel ou de toute personne déléguée de l'autorité du Collège, ou le fait de ne pas respecter une instruction, un engagement, un règlement ou une de ses clauses. b. Crier, être bruyant, ou tout autre comportement qui constitue une interférence ou une entrave au déroulé normal d’une classe ou d’une activité du Collège c. Porter une tenue, ou des accessoires, qui n’appartiennent pas à l’uniforme, ou porter l’uniforme négligemment, est un manque de respect envers l’établissement. De plus, est un manque de respect de soi et des autres de : ne pas présenter une apparence propre et soignée, avec un uniforme en bon état, ne pas être rasé ou enfreindre les règles de coupe de cheveux. d. Oublier ou ne pas apporter, lorsque cela est requis, les manuels ou le matériel requis par les professeurs, surveillants ou instructeurs sportifs.

2. Assiduité. Il est important que les élèves soient à l'heure pour les cours et qu'ils participent à toutes les activités obligatoires du Collège telles que : la messe quotidienne et d'autres temps de prières selon le planning, les heures de repas, les séances de sport, les cours et la pratique de la musique, et enfin les cours à heures fixes. Les éléments suivants constituent des violations à l’obligation de présence : a. S'absenter de l'école sans autorisation appropriée ; (Quoiqu’il arrive lorsqu’il est prévu qu'un élève manque l'école, diffère le début ou parte avant la fin de son trimestre, une demande écrite doit être présentée au directeur pour son approbation préalable. Ceci afin de ne pas perturber l'enseignement du Collège). b. S’absenter d’une leçon ou d’une activité obligatoire sans le consentement approprié. c. Arriver en retard à une leçon ou à une activité obligatoire du Collège. d. Rôder pendant l’intercours. d. Se trouver dans une zone interdite (par exemple les parties désaffectées de l’enceinte du collège, les logements du personnel, les espaces dangereux) sans la présence d'un membre du personnel. Quitter l’enceinte du Collège sans autorisation ; (Ceci est essentiel, car nous sommes responsables du bien-être de nos élèves, de sorte que même s'ils ne sont pas sur place, nous devons savoir où ils se trouvent et à quel moment ils peuvent être attendus). f. Quitter la classe ou une autre activité obligatoire du Collège sans demander l'autorisation requise.

Conduite morale et vie en communauté

1. Offenses à l’encontre des personnes. Tout comportement qui porte ou menace de porter un préjudice réel à la santé, à la sécurité ou au bien-être des autres membres du Collège (élèves et personnel) est interdit. Ce type de comportement comprend, sans s’y limiter strictement à : a. Les combats, les agressions, lancer des objets pouvant blesser. b. Menacer ou tenter de causer un préjudice physique. c. Détenir tout objet ou instrument susceptible de causer un préjudice physique. d. Sauf pour quelques rares et exceptionnelles occasions spéciales, et auquel cas sous la stricte surveillance d’un adulte, être en possession de boissons alcoolisées ou être sous l’influence de celles-ci. (Vaut pour la preuve qu’un élève a récemment consommé une boisson alcoolisée). La possession ou la consommation de drogues illicites. e. Être en possession de cigarette, de toute forme de tabac ou d’une vapoteuse, et d’en faire usage. g. L'emploie d'un langage indécent, à l’oral comme à l’écrit, ou l'utilisation de mots, de phrases ou de gestes qui sont généralement considérés comme socialement inacceptables et offensants ; la possession de matériel indécent ou pornographique. h. Le fait de parler ou de se comporter d'une manière qui montre un manque de respect flagrant envers le personnel ou les autres élèves. i. d'une manière qui vise à intimider, harceler, dégrader, humilier une personne ou un groupe de personnes, ou qui le fait. j. Tricher. k. Mentir. l. Jeter le discrédit sur le nom du Collège, dans les locaux du Collège ou en dehors, par un comportement qui ne fait pas preuve de respect ou de retenue.

2. Violation du principe de propriété. Les biens du Collège appartiennent au Collège en tant qu'institution et sont détenus non seulement au profit des élèves actuels, mais aussi à celui des élèves futurs. Ils doivent être préservés de tous dommages et détériorations, accidentels comme intentionnels. Ce même soin doit être accordé aux biens du personnel, des autres élèves, et plus généralement de toute autre personne. Le remboursement de ces dommages est une exigence minimale. Si un incident de la sorte se produit et qu'il y a des dommages matériels, ils doivent être signalés le plus rapidement possible afin d’éviter l’imputation de dégâts intentionnels. a. Tout comportement qui entraîne la dégradation, la perte, la destruction ou la détérioration des terrains, bâtiments, meubles, matériels ou équipements du Collège est interdit (cela inclut le fait d'écrire ou d'inscrire des graffitis sur les murs, les bureaux, etc.). C'est pourquoi les jeux de balle ne doivent être joués que dans les zones prévues à cet effet. b. Tout comportement entraînant la perte, l'abus, la destruction ou l'endommagement des biens d'autrui est également interdit. c. Il est interdit de soutirer de l'argent ou d'autres biens par la menace d'un préjudice ou par la force. d. En cas de perte de livres ou de matériel confiés à un élève, le coût de remplacement sera facturé à la famille. Les livres doivent être rendus sur demande. e. Tout emprunt non autorisé est considéré comme un vol. f. Le prêt ou l'emprunt de biens entre élèves se fait selon leurs propres responsabilités et le Collège décline toute responsabilité en cas de dommage ou de perte. g. Il est interdit aux élèves d'apporter à l'école toutes sortes d’objets non nécessaires aux activités scolaires et susceptibles de les distraire de leurs études. Le directeur peut à l’envie publier sur le tableau d'affichage de l'école des listes de nouveaux objets interdits. Tous ces objets, s'ils sont apportés à l'école, sont susceptibles d'être confisqués temporairement ou, dans certains cas, de façon permanente. h. Les élèves sont responsables de tous les biens dont ils ont la possession et sont tenus de faire preuve de la minutie nécessaire dans l'exercice de cette responsabilité. i. Tous les biens et vêtements doivent être clairement marqués du nom du propriétaire. Les vêtements doivent porter des étiquettes nominatives cousues. Tous les autres articles doivent être marqués de manière indélébile. j. Le fait de jeter des déchets de papier ou d'autres matériaux sur des bâtiments ou des terrains constitue une infraction grave.

C. Faute par omission : Vous êtes le gardien de votre frère Les élèves sont censés faire la distinction entre les infractions morales graves et les infractions " mineures ". Si une personne omet de communiquer sur un sujet de préoccupation morale grave, elle est moralement et légalement considérée comme un complice et peut être sanctionnée pour son silence.

D. Remarques sur le soin apporté à l'apparence Tous les garçons du Collège doivent être fiers de leur apparence, déjà parce que c’est en soi une chose importante, mais aussi en tant qu’ambassadeurs du Collège. Les cheveux doivent être au-dessus des sourcils, au-dessus des oreilles, au-dessus du col. Si un garçon souhaite avoir les cheveux très courts, il doit les couper à la manière d'un soldat, sinon la règle est : "pas trop court, pas trop long". Les élèves ne sont pas autorisés à colorer, teindre, ou décolorer leurs cheveux. Les élèves qui sont assez âgés pour avoir une barbe doivent se raser aussi souvent que nécessaire pour rester propres et soignés. Les cravates doivent être portées correctement, ni à l’envers, ni de travers comme c'est la mode dans certains milieux. Le bouton du haut doit être attaché sur la chemise à moins que le code vestimentaire d'été ne soit en vigueur. Certaines situations tolèrent une tenue vestimentaire informelle, mais la décision de le faire revient toujours au personnel, et non aux élèves.

E. Sanctions et recours Dans l'accompagnement pédagogique des étudiants, nous nous en tenons à la philosophie de Saint Jean Bosco d'après laquelle l'amour et la protection sont de meilleurs moteurs d'un bon comportement que la peur et la punition. Dans la plupart des situations, les garçons règlent les problèmes par la discussion avec leurs professeurs dans le respect et l’amitié. Inévitablement, cependant, il arrive que le Collège fasse appel à son autorité à faire respecter son autorité morale et administrative en recourant à des punitions. Dans une communauté chrétienne, c'est un point particulièrement délicat. Les sanctions ne sont pas appliquées dans un esprit de vengeance. Elles visent à inspirer un changement de comportement. Nous ne recourons à aucune forme de châtiment corporel ; si la conduite d'un garçon ne peut être contrôlée sans recours à la force, nous ne pouvons pas assurer sa prise en charge sur place.

Nous appliquons les sanctions suivantes:

1. Heures de retenue, en silence, durant le temps libre.

2. Privation de privilèges

3. Écrire des lignes ou une dissertation

4. Travail manuel

5. Tours de cours

Si un élève estime qu'il est confronté à une sanction injuste, il peut faire appel par écrit au préfet en première instance, ou - si sa plainte est dirigée contre le préfet - il peut écrire au directeur. Dans la pratique, ces recours n'auront pas pour effet de retarder sa sanction. Parfois, dans le cas de fautes très lourdes, il peut être nécessaire de démontrer à tout le Collège qu'un épisode particulièrement grave de mauvaise conduite est en contradiction avec toute la philosophie et l'esprit de Chavagnes, et que l'auteur a perdu son droit d'appartenance à la famille du Collège. Nous espérons qu'un tel cas sera extrêmement rare, mais pour le bien de tous les membres du Collège, nous nous réservons le droit d'expulser ou de suspendre des élèves en cas de faute inacceptable.

F. Objets Interdits Catégorie 1 : Les DVD, Blu-ray, cassettes vidéos et équipements vidéos sont expressément interdits, de même que tous les magnétophones et appareils d'enregistrement. Les jeux électroniques portables, les disques durs, les clés USB ou autres supports similaires contenant des films ; les lecteurs de CD, les cassettes et CD de musique et les téléphones portables sont également interdits. Catégorie 2 : feux d'artifice (même les pétards), couteaux, lance-pierres et autres objets dangereux. Catégorie 3 : Tout objet pouvant être considéré comme indécent, dangereux ou inapproprié par le préfet ou le chef d'établissement. Il est à noter que les élèves auront régulièrement l'occasion de regarder des films et d'écouter de la musique sous la direction du personnel.

À titre d’exception, qui peut être retirée à tout moment, les élèves peuvent être autorisés à utiliser des articles de la catégorie 1 à certains moments, à condition - selon l'appréciation des autorités du Collège - que cette utilisation ne nuise pas à leurs études ou à celles des autres élèves. Les élèves qui se présentent à l'école avec des objets interdits doivent les remettre à un membre du personnel à leur arrivée afin d'éviter leur confiscation.

Le préfet et/ou le directeur se réservent le droit de confisquer définitivement tout DVD, CD ou tout autre objet dont ils considèrent le contenu ou la nature inappropriés ou susceptibles de favoriser une atmosphère non civilisée au sein du Collège. Le Collège se réserve le droit de procéder à des fouilles des effets personnels des élèves si l'on soupçonne que ceux-ci sont en possession d'objets interdits. Ces fouilles peuvent être effectuées à tout moment, même en l'absence de l'élève. En fréquentant l'école, les élèves et leurs parents sont supposés consentir à ce règlement et à tous les autres règlements, qu'ils soient mentionnés ici ou annoncés et publiés de temps en temps par écrit au Collège.

-

Publié sous l'autorité du conseil d'administration du Collège.

Fin du règlement

fr_FRFrançais
en_GBEnglish (UK) fr_FRFrançais